Gestion financière

Gérer quotidiennement
et de manière continue son argent

Lorsque l’argent est disponible, les consommateurs ont tendance à le dépenser. C’est pour cette raison que la première chose à faire est d’économiser.
On peut ainsi mettre 10 % de son revenu mensuel de côté dans une épargne de secours. Prévoir également 10 % de côté en épargne à long terme et 10 % dans des associations et œuvres de charité. Cela signifie qu’il est recommandé d’apprendre à vivre avec 70 % de ses revenus.

Plan d’épargne

Il existe plusieurs plans d’épargne. Chacun d’eux répond à des besoins propres. Le secret de l’épargne est de trouver le produit conforme à son profil. Parmi les différents types d’épargne, citons : plan d’épargne entreprise, plan d’épargne logement, plan d’épargne en actions…

Marchés financiers

On distingue des marchés en général qui permettent de négocier plusieurs produits et des marchés spécialisés où un seul titre est échangé.
Plan d’épargne

Rendement

Marchés boursiers et marchés mondiaux

Les spéculateurs intéressés par le marché financier dans le monde doivent s’intéresser à la fluctuation des indices. Parmi ces marchés, on trouve Dax, NASDAQ, S&P500, CAC40…
Les courtiers négocient des titres financiers, matières premières et différents actifs dont les coûts reflètent l’offre et la demande.

Parmi les titres, on peut citer des actions et obligations, des produits de base agricoles ou métaux précieux.

Une économie de marché s’oppose à une économie dirigée ou une économie non marchande. Ce type d’économie s’appuie sur l’interaction des acheteurs et des vendeurs. Les acteurs allouent des ressources. On distingue les marchés de capitaux, les marchés de produits dérivés, les cotations et les marchés monétaires.

On peut classer les marchés par type d’actifs : marché des actions, des taux d’intérêt, marché des changes, bourse de commerce. On distingue également des classements de marché par type d’instruments financiers.

Impôt

Points fondamentaux des impôts et économie actuelle

L’impôt sur la fortune immobilière, la taxe foncière, la hausse de la Contribution Sociale Généralisée ou la baisse des rendements locatifs n’ont pas découragé les Français à investir dans l’immobilier. Grâce aux plateformes de crowdfunding, on a pu financer 220 projets immobiliers.

impôts et économie 1
impôts et économie
impôts et économie
Investir dans le marché de l’immobilier

Investir dans le marché de l’immobilier

Les épargnants intéressés par les rendements générés par l’investissement dans la pierre peuvent se lancer vers les sociétés civiles de placement immobilier ou les OPCI. Acheter des parts de SCPI consiste à confier la gestion de patrimoine locatif à une société de gestion.

Finance

Liberté financière, construire de nouvelles sources de revenus

Une personne est financièrement libre quand elle possède d’importantes économies ou perçoit des revenus provenant de ses investissements. La liberté financière, c’est aussi la satisfaction de pouvoir faire ce dont elle a envie et à n’importe quel moment. Il est de plus en plus compliqué de rentabiliser les patrimoines financiers. De nos jours, il faut prendre des risques et travailler afin de réaliser du rendement avec ses capitaux. Certaines stratégies permettent de se constituer de nouvelles sources de revenus.

Liberté financière
investir dans l’immobilier locatif

Constituer un patrimoine

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif ?

L’investissement dans l’immobilier locatif est un projet qui consiste à acheter un logement dans le but de le louer. Cette opération permet de percevoir des revenus complémentaires et se constituer un patrimoine. On peut optimiser l’investissement grâce à des avantages fiscaux.

Les avantages fiscaux permettent de réduire l’impôt sur le revenu. Pour profiter du dispositif fiscal garantissant des déductions d’impôt, il faudra accepter un engagement de location. Les contribuables qui payent des impôts peuvent bénéficier de solutions de défiscalisation adaptées. L’investissement locatif représente l’unique moyen de se constituer un patrimoine financé à crédit. Les 3/4 de l’investissement sont remboursés par la perception des loyers. Quant au solde, il est remboursé par une économie d’impôt ainsi que l’effort d’épargne réduit.

Pour rendre plus accessible l’immobilier locatif, il existe plusieurs programmes immobiliers, dont la loi Pinel, les dispositifs Robien, Borloo…