La finance est-elle toujours au service de l’économie ?

Théoriquement, il n’est pas prouvé qu’une corrélation entre la finance et l’économie existe. Mais au fil des années, les économistes ont réuni de nombreuses preuves empiriques qui tendent à affirmer que l’évolution du secteur financier influe sur le processus de croissance économique. Dans cet article, nous vous proposons d’en savoir plus sur cette corrélation.

La finance

À bien des égards, la finance est une émanation de l’économie. La finance décrit la gestion, la création et l’étude de la monnaie, des opérations bancaires, du crédit, des investissements, des actifs et des passifs qui composent les systèmes financiers, ainsi que leurs études. Elle se divise en trois classifications à savoir : finances publiques, finances d’entreprise et finances personnelles. La finance, comme dans le cas de la finance d’entreprise, implique la gestion d’actifs, de passifs, de revenus et de dettes. Les entreprises obtiennent des financements par divers moyens, allant des investissements en actions aux accords de crédit. Les finances personnelles définissent toutes les décisions et activités financières d’un individu ou d’un ménage, notamment la budgétisation, l’assurance, la planification hypothécaire, l’épargne et la planification de la retraite. Les finances publiques comprennent les systèmes fiscaux, les dépenses publiques, les procédures budgétaires, la politique et les instruments de stabilisation, les problèmes d’endettement et d’autres préoccupations gouvernementales.

Économie

La science économique est une science sociale qui étudie la production, la consommation et la distribution de biens et services. Bien que qualifiée de « science sociale » et souvent traitée comme un des arts libéraux, l’économie moderne est en fait souvent très quantitative et très mathématique. Il existe deux branches principales de l’économie, la macroéconomie et la microéconomie. La macroéconomie est une branche de l’économie qui étudie le comportement de l’économie globale. En macroéconomie, divers phénomènes économiques, tels que l’inflation, le revenu national, le produit intérieur brut (PIB) et l’évolution du chômage, font l’objet d’une analyse approfondie. La microéconomie est l’étude des tendances économiques, ou de ce qui est susceptible de se produire lorsque des individus font certains choix ou lorsque les facteurs de production changent. Tout comme la macroéconomie se concentre sur le comportement de l’économie globale, la microéconomie se concentre sur les plus petits facteurs qui affectent les choix faits par les individus et les entreprises.

La finance et l’économie sont interdépendantes

Malgré les nombreuses différences, la finance et l’économie ont une corrélation évidentes. Il est important que les investisseurs évitent les arguments concernant l’économie et la finance, les deux sont importants et ont des applications valables. En général, l’économie se concentre davantage sur la nature économique, comme la performance d’un pays, d’une région ou d’un marché. Les sciences économiques se concentrent également sur les politiques publiques, tandis que la finance est davantage axée sur les entreprises ou les secteurs d’activités. La finance se focalise également sur la manière dont les entreprises et les investisseurs évaluent le risque et le rendement. Historiquement, l’économie a été plus théorique et la finance plus pratique, mais au cours des 20 dernières années, la distinction est devenue beaucoup moins marquée. En fait, les deux disciplines semblent converger à certains égards. Des économistes et des professionnels de la finance travaillent dans des gouvernements, des entreprises et des marchés financiers. À un niveau fondamental, il y aura toujours une séparation, mais les deux vont probablement rester très importants pour l’économie, les investisseurs et les marchés pour les années à venir.