Pourquoi est l’assurance vie l’un des placements préférés des Français ?

Selon divers sondages, l’assurance-vie reste le produit de placement préféré des Français. Les chiffres en témoignent. En 2018, les sommes brassées par ce placement se sont établies à 12,3 milliards d’euros, contre 9,1 milliards pour le livret A. Pourquoi l’assurance-vie continue-t-elle de séduire les épargnants ? Quels sont les atouts de ce placement ? Retrouvez quelques éléments de réponses dans cet article.

Un placement qui s’adapte à votre profil d’investisseur

L’assurance-vie propose différents supports à choisir en fonction de votre manière d’investir. Elle vous permet de placer votre argent sur des actions, des obligations, mais aussi sur des valeurs refuges comme l’immobilier.

Pour bien choisir, vous devez donc commencer par définir le niveau de risque que vous souhaitez prendre. Si vous préférez miser sur la sécurité, optez pour un investissement totalement garanti, dont le fonds en euros. Vous devez toutefois comprendre que plus le risque que vous prenez est faible, moins le rendement de votre placement sera intéressant. Et inversement, si vous avez un profil d’investisseur plus risqué, un placement à risque vous apporte plus de rentabilité.

Un placement avec une fiscalité intéressante

Si vous cherchez à investir sur le long terme, l’assurance-vie est un bon choix de placement. En effet, sa fiscalité sur les gains est dégressive. Durant les 4 premières années d’investissement, vos plus-values seront taxées à hauteur de 35 %. De 4 à 8 ans, ce sera de 15 %. Et au-delà de huit années d’investissement, vous serez entièrement exonéré d’impôt. Vous ne payerez donc plus rien si vous souhaitez racheter votre contrat d’assurance-vie.

Un placement flexible

En investissant sur l’assurance-vie, les versements sont libres. Par ailleurs, votre capital n’est pas bloqué. Ce qui signifie qu’en cas de besoins ou d’imprévus, vous pouvez retirer de l’argent. En revanche, les sommes retirées sont imposées. Par ailleurs, le fait d’effectuer des retraits n’engendre pas la fermeture du contrat. Toutefois, si dès le départ vous comptez déjà de retirer votre capital avant 8 années, il vaut mieux vous orienter vers une autre solution d’épargne. L’assurance-vie n’est intéressante qu’à partir de 8 années de placements.

Un outil de transmission de patrimoine

Votre objectif est de transmettre à vos enfants votre capital ? Là encore, l’assurance-vie est un bon choix. En effet, ceci permet de faire bénéficier à vos descendants un certain abattement fiscal en fonction de votre âge. Si le bénéficiaire est votre conjoint, les primes de l’assurance-vie seront totalement exonérées de droits de succession.